Recherche avancée

Union africaine - Représentation permanente du Luxembourg auprès de l'UA > Actualités > Paulette Lenert octroie une seconde aide financière à hau... >

Paulette Lenert octroie une seconde aide financière à hauteur de 250.000€ pour les victimes des cyclones Idai et Kenneth au Mozambique

Publié le lundi 20 mai 2019

En raison des besoins humanitaires générés par une des pires catastrophes naturelles en Afrique australe, la ministre de la Coopération et de l’Aide humanitaire, Paulette Lenert, a décidé de donner suite à l’appel humanitaire d’UNICEF et d’octroyer une assistance financière luxembourgeoise à hauteur de 250.000€ pour contribuer au rétablissement de la situation après les cyclones Idai et Kenneth au Mozambique. Cette contribution s’ajoutera à  l’aide d’urgence luxembourgeoise de 250.000€ allouée suite à la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, immédiatement après le cyclone Idai.

Sur place, cette aide permettra à UNICEF de renforcer ses efforts pour l’assainissement des eaux, ainsi que pour l’établissement de centres d’apprentissage temporaires et d’espaces d’accueil pour rendre un quotidien normal à près de 38.000 enfants.

Ensemble avec le ministère de la Santé du Mozambique, UNICEF a en outre lancé une campagne de vaccination (polio, rougeole) et un programme de monitoring de la nutrition pour plus de 800.000 enfants en bas âge dans la région.

Pour rappel, le Luxembourg avait dépêché, suite à une requête officielle du Programme alimentaire mondial et via le mécanisme européen de protection civile, cinq experts de télécommunication du groupe d’intervention chargé de missions humanitaires du Corps grand-ducal d'incendie et de secours (CGDIS) dans la région de Beira au Mozambique. Cinq terminaux emergency.lu ont été installés dans la région sinistrée par le cyclone Idai, dont deux sont toujours opérationnels à Beira et à Buzzi. Un troisième système est déployé dans la région de Pemba, touchée par le cyclone Kenneth.

Emergency.lu est une plateforme mobile de télécommunication par satellite dont l’objectif premier est de rétablir les moyens de communication (internet, voix) après une catastrophe, de soutenir les efforts de coordination des organisations humanitaires sur le terrain et de contribuer ainsi à sauver des vies humaines dans des situations d’urgence humanitaire. Mis à disposition des organisations humanitaires, du gouvernement du Mozambique et de la population affectée, 1,5 téraoctets de données ont été transmis via les liens satellitaires emergency.lu.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes et la Direction de la coopération au développement et de l'action humanitaire

Retour